Sources Chrétiennes

Programme de recherche pour l'édition des textes chrétiens anciens

Le baiser de paix n'est pas anodin

Le baiser de paix n'est pas anodin

Catéchèse mystagogique

Cyrille, évêque de Jérusalem, fait une catéchèse pendant la semaine de Pâques pour les adultes qui ont reçu le baptême dans la nuit pascale. Il explique les différents rites de la célébration : baptême, chrismation, eucharistie. Il parle ici du baiser de paix qui s'échange avant la communion.

Puis le diacre proclame : « Accueillez-vous et saluons-nous les uns les autres. » Ne t'imagine pas que ce baiser soit du même genre que ceux qui se donnent sur la place publique, entre amis ordinaires. Ce n'est pas du tout cela. Ce baiser mêle les âmes les unes aux autres, et revendique pour elles l'absence de ressentiment. Ce baiser est donc signe du mélange des âmes, signe que tout ressentiment est banni. C'est pour cela que le Christ a dit : « Si tu apportes ton offrande sur l'autel, et que là , tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande sur l'autel et va d'abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite, viens présenter ton offrande. » Ce baiser est donc réconciliation, et c'est pour cela qu'il est saint.

Base de données des auteurs patristiques

Bible et patristique sur internet

AASC

Editions du Cerf

site de recherche de Biblindex

Catalogue de la bibliothèque

Logo MOM Logo CNRS Logo université Lumière Lyon 2 Logo Hisoma