Sources Chrétiennes

Programme de recherche pour l'édition des textes chrétiens anciens

Livre d'Heures

Livre d'Heures. Office de minuit. A la Mère de Dieu

Livre d'Heures du Sinaï

Livre d'Heures du Sinaï, SC 486, p. 285

     

     A la Mère de Dieu

 

Tandis qu'il célèbre ta grâce, ô Souveraine,

     je t'en supplie, comble de grâce mon esprit.

Guide-moi pour parcourir pas à pas, tout droit,

     la voie des prescriptions du Christ.

Donne-moi la force de veiller pour chanter des hymnes,

     chasse loin de moi le sommeil de la nonchalance

Romps, par tes supplications, les liens

     de mes fautes, Épouse de Dieu.

Garde-moi la nuit et le jour,

     en me gardant des ennemis qui me font la guerre.

Toi qui as mis Dieu au monde, le Donateur de vie,

     fais-moi vivre, alors que les passions m'ont mis à mort.

Toi qui as enfanté la Lumière sans déclin,

      éclaire mon âme aveuglée.

Palais merveilleux du Maître,

     fais de moi la demeure de l'Esprit divin.

Toi qui as enfanté le Médecin,

     guéris les passions invétérées de mon âme.

Je suis ballotté par la houle de la vie,

     guide-moi tout droit au port de la pénitence.

En me délivrant du feu qui dure éternellement

     et du ver qui châtie sans relâche,

ne fais pas de moi la risée des démons,

     accablé que je suis de nombreux péchés.

Refais-moi à neuf, vieilli que je suis

     à force d'innombrables fautes, ô Toute Immaculée.

Mets-moi en dehors de tout châtiment,

     et rends-moi familier le Maître de tous.

Juge-moi digne d'obtenir la joie, 

     celle du ciel, avec tous les saints.

Vierge Toute Sainte, écoute

     la voix de ton serviteur inutile.

Donne-moi des flots de larmes, Souveraine,

     qui purifient la saleté de mon âme.

Pour que j'offre continuellement le gémissement

     de mon coeur, ravis-moi le coeur, Souveraine.

Agrée ma liturgie misérable,

     et présente-là au Dieu de miséricorde.

Toi qui es au-dessus des anges, mets-moi

     au-dessus de la confusion du monde.

Tente lumineuse, que sous ta conduite,

     la grâce de l'Esprit dresse en moi sa tente.

J'élève les mains, j'ouvre des lèvres souillées,

     pour chanter ta louange, ô Non-Souillée.

Délivre-moi des fautes qui ruinent l'âme, 

     en suppliant instamment, pour moi, le Christ,

à qui revient honneur et adoration, maintenant

     et toujours et dans tous les siècles, amen.

Base de données des auteurs patristiques

Bible et patristique sur internet

AASC

Editions du Cerf

site de recherche de Biblindex

Catalogue de la bibliothèque

Logo MOM Logo CNRS Logo université Lumière Lyon 2 Logo Hisoma