Sources Chrétiennes

Programme de recherche pour l'édition des textes chrétiens anciens

Cours de syriaque

Trois raisons de faire du syriaque !

Extrait ms BL syr

Une porte d’entrée dans les langues sémitiques

Le syriaque a développé son vocabulaire à partir des racines de trois consonnes que l’on retrouve dans toutes les langues sémitiques avec le même sens ou des sens très voisins, un peu comme entre l’italien et le français. Le syriaque a été parlé et écrit en Orient – jusqu’en Inde et même en Chine – du Ier siècle apr. J.-C. jusqu’au XIVe. Il est encore vivant aujourd’hui dans quelques communautés chrétiennes.

Une production très riche dans tous les domaines

Il existe encore en syriaque un grand nombre d’écrits théologiques dont les magnifiques poèmes d’Éphrem de Nisibe. Il y a également des ouvrages aussi bien en philosophie, littérature profane, théologie, médecine, linguistique… Il y a un corpus important d’inscriptions et de manuscrits syriaques non exploités.

Un accès unique à la Grèce et à la Bible

La littérature syriaque comprend non seulement une traduction très ancienne de la Bible, mais encore de multiples traductions de textes grecs qui ont été ensuite retraduits du syriaque en arabe, puis de l’arabe en latin pour arriver enfin dans l’Europe du Moyen Âge, par exemple Aristote.

En savoir plus

Initiation au syriaque occidental
Séminaires d'édition et traduction de textes syriaques

Base de données des auteurs patristiques

Bible et patristique sur internet

AASC

Editions du Cerf

site de recherche de Biblindex

Catalogue de la bibliothèque

Logo MOM Logo CNRS Logo université Lumière Lyon 2 Logo Hisoma