Sources Chrétiennes

Programme de recherche pour l'édition des textes chrétiens anciens

Index théologique du De Trinitate d'Hilaire de Poitiers

Index théologique du De Trinitate d'Hilaire de Poitiers (fr. Irénée Rigolot)

Avertissement

1 - Ont été ici retenus les termes repérés comme porteurs d'une spécificité théologique, c'est-à-dire ayant trait au mystère de Dieu et de l'homme, et relevant d'un contexte biblique, de la Tradition vivante, ou de la créativité de l'auteur en ce domaine.

2 – Les occurrences contenues dans les citations bibliques explicites (A.T et N.T.) n'ont pas été retenues puisqu'elles sont mentionnées dans l'index biblique de l’édition papier.

Les occurrences tirées de citations d'Arius n'ont été considérées qu'exceptionnellement. Elles se trouvent regroupées dans l'index des écrits d'Arius (Lettres, Thalia).

3 - Les formes des mots indexés ont été analysées sous leur lemme dans l'ordre suivant:
a) pour les substantifs: dans l'ordre de la déclinaison (pour chaque cas sing. et plur.) ;
b) pour les adjectifs : dans l'ordre des genres, cas et nombre ;
c) pour les verbes:
- mode actif (temps personnels ; temps impersonnels) ;
- mode passif (temps personnels ; temps impersonnels) ;
- participes actifs ou passifs, comme pour les adjectifs.
d) pour les mots employés avec préposition: dans l'ordre alphabétique des prépositions.

Les adverbes du type carnaliter, fideliter, ont été considérés comme lemmes indépendants par rapport aux adjectifs carnalis, fidelis.

Les datifs en -ei des noms de la 5ème déclinaison du type fides, ei, ont été distingués des génitifs de forme identique. Par contre, les datifs et ablatifs en -o des noms de la 2ème déclinaison du type filius, i, ont été regroupés dans un seul article.

Les participes en -us du type concarnatus (de concarno), sanctus (de sancio), ont été assimilés aux adjectifs de la première classe ; on les trouvera sous le forme concarnatus et sanctus. Certains participes en -um, substantivés, ont été sortis du verbe sous-jacent pour constituer un lemme propre (ex: peccatum, de pecco).

4 - Le mot qui suit immédiatement la forme lemmatisée et que précisent diverses associations avec lui, est donné
- pour un verbe employé à l'actif, à l'infinitif actif ;
- pour un verbe employé au passif, à l'infinitif passif ;
- pour les substantifs et adjectifs, on donnera le nominatif singulier et/ou pluriel.

5 - Le syntagme (ensemble organisé de mots figurant entre parenthèses) donne une orientation de sens. Il correspond toujours au texte d'Hilaire, y compris quant à l'orthographe. A l'intérieur du syntagme, le tiret (-) tient lieu de la forme. Les points de suspension (...) indiquent qu'un ou plusieurs mots ont été passés comme non nécessaires à la compréhension immédiate. Par contre, lorsque celle-ci l'exigeait, un mot du contexte le plus proche a été adjoint ; il se trouve alors entre tirets obliques (/.statique/).

6 - Lorsque deux occurrences se présentent sur une même ligne du texte d'Hilaire, le chiffre de la ligne est souligné (ex: exeo, -isset, Christus (qui /C./ a Deo -) IX 30, 28

7 - L'astérisque précédant un mot signifie que la forme positive de ce mot est inusitée (ex: *exter, exterus, a, um.).

8 - Deux chiffres entre parenthèses suivent immédiatement le lemme considéré: le premier indique le nombre d'occurrences théologiques repérées ; le second, le nombre global d'emplois dans le De Trin. d'Hilaire.

9 - Le signe -/ se traduit par « lemme associé à » (Ex: religio, ... -/ uirtus IX, 46, 13).

Base de données des auteurs patristiques

Bible et patristique sur internet

AASC

Editions du Cerf

site de recherche de Biblindex

Catalogue de la bibliothèque

Logo MOM Logo CNRS Logo université Lumière Lyon 2 Logo Hisoma