Sources Chrétiennes

Programme de recherche pour l'édition des textes chrétiens anciens

Collection

Derniers volumes parus

SC 592

Jérôme, Préfaces aux livres de la Bible, SC 592

Jérôme

Préfaces aux livres de la Bible

Date de parution: Novembre 2017

Lorsqu’il révise des textes bibliques grecs et qu’ensuite, soucieux de revenir à la vérité hébraïque dans le sillage d’Origène, il traduit directement de l’hébreu au latin des livres de l’Ancien Testament, Jérôme accompagne ses travaux de Préfaces, au nombre desquelles le célèbre prologus galeatus. Ces textes généralement brefs, ainsi que quelques préfaces qui ne sont pas de Jérôme, ont été transmis tout au long du Moyen Âge dans les manuscrits bibliques ; ils figurent encore dans la Bible latine établie au Concile de Trente (1546), celle que l’on appellera désormais Vulgate.
Sont donc ici réunis des textes fondamentaux pour comprendre le travail du moine de Bethléem (env. 386-406), et plus largement l’histoire de la Bible latine. Abondamment annotés, ils sont introduits par une riche synthèse des connaissances actuelles sur les versions latines des Écritures. Le lecteur disposera ainsi d’un outil de travail précieux pour mieux appréhender les textes que lisaient et commentaient les Pères de l’Église d’Occident – un outil susceptible de rendre au latin la place qui lui revient dans les études bibliques.

Acheter ce volume aux Editions du Cerf

SC 591

Evagre le Pontique, A Euloge. Les vices opposés aux vertus, SC 591

Évagre le Pontique

À Euloge. Les vices opposés aux vertus

Date de parution: Novembre 2017

La lutte contre les vices : tel est l’objet principal du traité adressé par Évagre, sans doute peu avant 394, à un destinataire mal connu, nommé Euloge. L’homme de lettres, né dans le Pont et devenu ermite en Égypte, y invite au discernement des « pensées » envoyées par les démons pour troubler la quiétude contemplative de celui qui s’est retiré loin de l’agitation du monde. Offrant le témoignage de son expérience personnelle et celui de quelques apophtegmes, le « philosophe du désert » prône ainsi l’impassibilité inspirée du stoïcisme dont il est pétri, tout en dépassant celui-ci grâce à la relation à Dieu et aux autres.
Le petit opuscule qui fait suite à Euloge dans les manuscrits, Les Vices opposés aux vertus, lui sert en quelque sorte de guide de lecture. Dans cette série de définitions pittoresques, en deux ou trois mots Évagre saisit chacun des neuf vices, chacune des neuf vertus qu’il distingue. Connu pour avoir, par ailleurs, dressé une liste de huit péchés devenue classique en Orient – mais réduite à sept en Occident –, il livre ici la quintessence de son enseignement et, sous une forme quasiment poétique, une rumination spirituelle sur l’acquisition des vertus.
Le texte édité ici est fondé sur l’étude de l’ensemble de la tradition manuscrite et des nombreuses traductions en langues orientales qui ont été faites de ces deux traités.

Acheter ce volume aux Editions du Cerf

Collaborateur(s): Charles-Antoine Fogielman

SC 590

Ephrem de Nisibe, Hymnes contre les hérésies, II, SC 590

Éphrem de Nisibe

Hymnes contre les hérésies. Hymnes contre Julien. Tome II : Hymnes contre les hérésies XXX-LVI. Hymnes contre Julien

Date de parution: Novembre 2017

Dans l’oeuvre conservée d’Éphrem de Nisibe (306-373), les recueils d’hymnes ici réunis, de par leur nature polémique, adoptent un ton virulent qui tranche singulièrement avec les hymnes à caractère liturgique, généralement mieux connues. Il s’agit pour Éphrem, dans les cinquante-six Hymnes contre les hérésies, de combattre les « doctrines erronées » de trois hérésiarques : Marcion, qui opposait le Démiurge mauvais de l’Ancien Testament au Dieu bon du Nouveau, Bardesane, qu’Éphrem accusait de croire au fatalisme astral, et Mani, le fameux tenant du dualisme ontologique entre le bien et le mal. Quant aux Hymnes contre Julien, le Syrien y polémique contre l’empereur « apostat » dont le règne, bien que très court (361-363), avait constitué une menace pour le jeune empire chrétien initié par Constantin.
À travers ces controverses, le Docteur syrien insiste sur l’identité du Dieu créateur et rédempteur et sur la valeur positive du corps, et se plaît à développer certaines images qu’il affectionne, comme celles du miroir, de la harpe ou du rameau.
Ce tome II contient les Hymnes contre les hérésies XXX à LVI et, avec une hymne liminale, les Hymnes contre Julien. En regard de la traduction française, le texte syriaque est composé de manière fidèle à sa forme poétique.

Acheter ce volume aux Editions du Cerf

Collaborateur(s): Edmund Beck, Dominique Cerbelaud

SC 585

Cassiodore, De l'âme, SC 585

Cassiodore

De l'âme

Date de parution: Novembre 2017

Interrogé par un groupe d’amis sur la nature et les pouvoirs de l’âme, Cassiodore (v. 490 – v. 587), qui fut un temps haut fonctionnaire palatin au service du roi ostrogoth Théodoric le Grand et de ses successeurs, rédigea De l’âme vers 538.
Récemment converti, il prend parti sur la question de l’âme, un des lieux de controverse entre philosophie païenne et réflexion chrétienne. En dix-huit chapitres se concluant par une prière, il affirme ainsi sa foi neuve tout en réassumant sa culture classique. Il s’attache à faire apparaître l’âme comme l’instrument et le milieu qui permettent à l’homme d’abord de parvenir à sa propre connaissance et à celle du monde, révélateurs l’un et l’autre de la puissance et de la bonté de Dieu, puis de se préparer à atteindre la condition béatifique.
À partir d’emprunts aussi bien sacrés que profanes, auxquels les citations scripturaires servent de ciment, Cassiodore s’inscrit dans la tradition latine des traités sur l’âme initiée par Tertullien, et compose une oeuvre appelée à connaître une immense postérité.

Acheter ce volume aux Editions du Cerf

Collaborateur(s): Alain Galonnier

SC 589

sc_589_evagre_le_pontique_chapitres_priere

Évagre le Pontique

Chapitres sur la prière

Date de parution: Septembre 2017

 Les Chapitres sur la prière, au nombre de 153, comme les poissons de la pêche miraculeuse, représentent la fine pointe de l’enseignement d’Évagre, exprimé dans une langue ciselée et selon sa forme littéraire préférée. Après Clément d’Alexandrie et Origène, Évagre y aborde à son tour la prière, qu’il présente de manière épurée comme un colloque intime entre l’intellect et Dieu. Alors que dans d’autres traités il avait surtout analysé les passions et les pensées de l’âme, il explore ici l’intellect humain, dont il reconnaît à la fois la prééminence et les faiblesses, et s’emploie à déjouer les pièges empêchant celui-ci d’atteindre la prière « en esprit et en vérité ». Il s’agit notamment de se débarrasser de toute forme de représentation et de multiplicité : car, au rebours de maintes pratiques modernes de méditation, cette contemplation exclut tout usage de l’imagination.
Le traité a joui d’une grande popularité à la période byzantine, comme le montrent le nombre élevé des manuscrits et l’abondante tradition indirecte. L’authenticité évagrienne du traité, transmis pendant des siècles sous le nom de Nil d’Ancyre, est un point désormais acquis. Cette édition critique, complétée par plusieurs appendices, entend restituer ainsi sa teneur originelle.

Acheter ce volume aux Editions du Cerf

Collaborateur(s): Paul Géhin

SC 588

sc_588_gregoire_de_nysse_lettre_canonique

Grégoire de Nysse

Lettre canonique, Lettre sur la pythonisse et Six homélies pastorales

Date de parution: Septembre 2017

 À travers les huit textes ici réunis, c’est un Grégoire de Nysse non pas seulement théologien ou polémiste qui se révèle, mais avant tout le pasteur d’une petite cité de Cappadoce. Le propos qui est le sien dans ces lettres et ces homélies est, en effet, celui d’un législateur rappelant les règles de la pénitence et la manière de les appliquer, celui d’un pédagogue et d’un exégète répondant aux questions posées sur certains passages de la Bible, celui d’un évêque qui, dans ses prédications de carême, invite les catéchumènes à ne pas retarder leur baptême, celui d’un moraliste et d’un spirituel exhortant tous ses fidèles à se conduire avec chasteté, celui d’un prédicateur demandant à ses fidèles d’accepter son autorité bienveillante même lorsqu’il leur adresse des reproches. C’est encore lui qui les engage à pratiquer la bienfaisance et l’amour du prochain, en particulier envers les pauvres et les lépreux.
Ainsi sortis de leur relatif isolement – certains d’entre eux n’ont jamais reçu de traduction française jusqu’ici –, ces textes, datés pour la plupart autour de l’année 380, permettent de mieux découvrir la dimension concrète de la pensée du Cappadocien.

Acheter ce volume aux Editions du Cerf

Collaborateur(s): Pierre Maraval

SC 587

SC587_ephrem_hymnes_heresies_1

Éphrem de Nisibe

Hymnes contre les hérésies. Hymnes contre Julien. Tome I : Hymnes contre les hérésies I-XXIX

Date de parution: Juillet 2017

 Dans l’oeuvre conservée d’Éphrem de Nisibe (306-373), les recueils d’hymnes ici réunis, de par leur nature polémique, adoptent un ton virulent ou polémique qui tranche singulièrement avec les hymnes à caractère liturgique, généralement mieux connues. Il s’agit pour Éphrem, dans les cinquante-six Hymnes contre les hérésies, de combattre les « doctrines erronées » de trois hérésiarques : Marcion, qui opposait le Démiurge mauvais de l’Ancien Testament au Dieu bon du Nouveau, Bardesane, qu’Éphrem accusait de croire au fatalisme astral, et Mani, le fameux tenant du dualisme ontologique entre le bien et le mal. Quant aux Hymnes contre Julien, qui complètent le prochain tome, le Syrien y polémique contre l’empereur « apostat » dont le règne, bien que très court (361-363), avait constitué une menace pour le jeune empire chrétien initié par Constantin.
Au-delà de ces controverses, parmi les thématiques théologiques et spirituelles qu’il développe, le Docteur syrien insiste sur la liberté de l’être humain et sur la valeur positive du corps, en évoquant l’existence chrétienne comme « chemin de vie » et en se montrant, une fois de plus, lecteur virtuose de l’Écriture sainte.
Ce tome I contient les 29 premières hymnes Contre les hérésies, avec en regard de la traduction française le texte syriaque dans une composition fidèle à sa forme poétique.

Acheter ce volume aux Editions du Cerf

Collaborateur(s): Edmund Beck, Dominique Cerbelaud

SC 586

isidore_de_peluse_lettres_III

Isidore de Peluse

Lettres. Tome III. Lettres 1701-2000

Date de parution: Juillet 2017

Avec ces 300 nouvelles Lettres d’Isidore de Péluse se clôt toute la partie finale d’un imposant corpus épistolaire qui a fait du Pélusiote un des maîtres du genre.
Professeur de rhétorique avant d’être prêtre et moine dans la région de cette ville du delta du Nil, Isidore (v. 355 -v. 435/440) cisèle en effet chacune de ses Lettres avec un art de la concision et de la maxime qui donne à ses considérations spirituelles une efficacité non dénuée de mordant.
S’il traite volontiers de questions exégétiques, plus généralement il aborde des thèmes ascétiques et moraux, visant au renouveau spirituel et moral de l’Église, face aux moeurs d’une partie du clergé. Simples billets, réponses argumentées, petites « piques » ecclésiales, conseils de « directeur de conscience » ou brefs traités épistolaires : à travers cette correspondance, c’est tout un univers, celui de l’Égypte des 4e et 5e siècles, qui remonte jusqu’à nous.
Ces lettres retiendront donc bien sûr l’attention de l’historien du 5e siècle égyptien, celle de l’exégète et du théologien, celle du spécialiste de la rhétorique antique. Mais, plus largement, chacun pourra ouvrir au hasard ce volume et apprécier, pour la première fois en français et dans la première édition critique du texte grec, les multiples facettes de cette correspondance aux destinataires variés.

Acheter ce volume aux Editions du Cerf

Collaborateur(s): Pierre Evieux, Nicolas Vinel

SC 582

sc582_cyrille_dalexandrie_contre_julien_2

Cyrille d'Alexandrie

Contre Julien. Tome II (livres III-V)

Date de parution: Novembre 2016

 Cyrille d’Alexandrie (mort en 444) poursuit sa réfutation du Contre les Galiléens de l’empereur Julien amorcée dans les livres I et II (SC 322). Il cite textuellement son adversaire, ce qui constitue quasiment notre unique source sur cette grande oeuvre de polémique antichrétienne rédigée dans l’hiver 362-363. L’une des forces de Julien est sa bonne connaissance de la Bible ; il entend la discréditer en montrant qu’elle est, soit assimilable à la mythologie (arbre de la connaissance du bien et du mal, serpent qui parle, tour de Babel), soit réductrice (le Dieu des Hébreux n’est qu’un dieu national), soit blasphématoire (Dieu est présenté comme méchant, jaloux ou impuissant).
Pour le réfuter, Cyrille d’Alexandrie recourt non seulement à l’exégèse et à la théologie trinitaire, mais aussi à la philosophie et à la littérature grecques qu’il cite en abondance. Il est ainsi la source unique de plusieurs passages d’Alexandre d’Aphrodise et de Porphyre. Ces livres III-V voient s’opposer deux conceptions du divin : le néoplatonisme exige une distinction entre les niveaux du divin, et le christianisme défend l’idée d’un Dieu suprême unique, créateur et administrateur du monde.

Acheter ce volume aux Editions du Cerf

SC 570

sc570_bernard_de_clairvaux_sermons_pour_lannee_2-2

Bernard de Clairvaux

Sermons pour l’année, II.2

Date de parution: Novembre 2016

Parallèlement aux sermons pour le Carême insérés dans la série des Sermons pour l’Année, Bernard prépare pour ses moines, sans doute pendant le Carême 1139, 17 sermons sur le Ps 91 (90) dit « de la protection », caractéristique de ce temps de pénitence et de montée vers Pâques. Ce commentaire exégétique suivi, à visée pastorale, est bien dans la veine des Sermons sur le Cantique. Pour Jean Leclercq, il « passe à bon droit pour l’un des chefs d’oeuvre de saint Bernard et l’un des joyaux de la littérature chrétienne médiévale ». Véritable « livre de Carême » monastique, il offre au lecteur d’hier et d’aujourd’hui un chemin de conversion de l’espérance, destiné à accompagner la progression spirituelle au cours de l’ascèse quadragésimale, et nourri des réflexions théologiques des traités de l’abbé de Clairvaux sur la grâce et l’amour de Dieu.

Acheter ce volume aux Editions du Cerf

Pages

Base de données des auteurs patristiques

Bible et patristique sur internet

AASC

Editions du Cerf

site de recherche de Biblindex

Catalogue de la bibliothèque

Logo MOM Logo CNRS Logo université Lumière Lyon 2 Logo Hisoma